Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com Passion Ludique - Comment protéger ses cartes ?

COMMENT PROTÉGER SES CARTES ?

To sleeve or not to sleeve ? That is the question !

Pour rappel, le terme sleeve désigne une sorte de pochette plastique transparente dans laquelle on glisse une carte pour la protéger. Certains jeux utilisent cette protection dans la mécanique même du jeu, par exemple dans du card crafting, comme dans le célèbre Mystic Vale. Mais, dans cet article, nous traiterons uniquement de sleeve en tant que protection.

La question de leur utilité est grandement débattue sur les groupes ludistes. Qu'en est-il ? Voyons un peu le pour et le contre...

Points positifs

La première utilité des sleeves est bien entendu la protection des cartes, par exemple dans certains jeux ou les cartes doivent être beaucoup mélangées et risquent de s'abîmer lors de la manipulation. On peut citer de nombreux jeux de deckbuilding, comme Clank!, Dominion, Vikings gone wild et bien d'autres. Une alternative aux sleeves dans ce cas pour ne pas abîmer les cartes pourrait être un mélangeur automatique, mais pour les jeux où chacun mélange régulièrement son paquet, cela peut poser des problèmes logistiques. Le sleeve est aussi une protection de la carte en elle-même des mains des joueurs. Fini les sueurs froides en cas de grignotages ou de beuveries, les cartes seront protégées. 

Des sleeves spéciales ayant un côté opaque peuvent aussi parfois servir à masquer des dos de cartes. En effet, lorsque lorsqu'on mélange par exemple un jeu de base et une extension et que quelques variations de couleurs sont visibles sur les dos de cartes, on peut vouloir ne pas être capable de différencier l'origine de la carte. Dans ce cas, la solution de la sleeve opaque est à privilégier. Cela peut être utile par exemple sur des jeux d'enquête.

Autre avantage des sleeves ? Le toucher. Si on exclut certaines sleeves bas de gamme, les sleeves de qualité sont agréables au toucher et se mélangent très bien à la main, même par des enfants.

Pour les créateurs de jeux également, les sleeves permettent de créer des prototypes de cartes modifiables simplement en utilisant la sleeve pour superposer plusieurs couches.

Certains jeux ayant une valeur certaine de par leur rareté (carte spéciale d'un jeu comme Magic qui vaut plusieurs centaines d'euros, jeu en édition limitée comme 7th continent, etc) nécessitent évidemment une protection adaptée à leur valeur. Il existe parfois la possibilité de double ou triple sleever certaines cartes rares pour des tournois. 

Autre point positif, les sleeves ne sont pas réservées à un jeu en particulier. Si vous vous séparez d'un jeu sleevé, outre le fait de vendre un jeu en bon état, vous pourrez récupérer les sleeves pour les utiliser sur un autre jeu de votre choix, si les formats correspondent. La sleeve est amovible à tout moment.

Points négatifs

Un des premiers inconvénients des sleeves est le fait qu'elles ne puissent pas ou difficilement être mélangées dans des mélangeurs automatiques. En fonction de la qualité de la sleeve, elle pourrait se déchirer. 

Un second point concerne les sleeves de basse qualité. Souvent prisées pour leur prix attractif, elles s'avèrent la plupart du temps trop fragiles pour une utilisation intensive, ce qui crée de nombreux déchets. Optez toujours pour des sleeves moyen/haut de gamme.

Côté écologie, évidemment, on pourrait dire que rajouter du plastique n'est pas très écologique, et c'est vrai. Néanmoins, le jeu s'use moins et peut durer des années sans qu'on doive le remplacer et les sleeves ne sont pas jetées, elles restent dans la boîte, ce qui ne provoque pas de pollution, sauf à la fabrication. Mais, évidemment, on peut aussi se demander si à notre époque où le choix est immense, on a vraiment envie de jouer en permanence aux mêmes jeux et si on ne préfère pas voir le jeu s'abîmer et vieillir naturellement, car il faut parfois de nombreuses parties avant d'alterer le matériel...

Gros point négatif, certains types de sleeves glissent entre elles. Evidemment, c'est bien pour mélanger, mais lorsqu'on doit faire de hautes piles, elles ont tendance à s'écrouler facilement !

La place, point négatif lui aussi non négligeable. En effet, mettre des sleeves sur un jeu augmente l'espace nécessaire pour le stockage. Certains éditeurs prévoient cette augmentation, d'autres non. Vous pourriez vous retrouver avec une boîte remplie et des cartes en plus, ou que les cartes sleevées ne rentrent pas dans les emplacements prévus. Calculez bien votre coup...

Enfin, le prix ! Effectivement, si on souhaite sleever des cartes sans forcément partir sur du bas de gamme qui s'abîmera en peu de temps, il faut souvent compter un petit budget, en fonction du nombre de cartes à sleever. Cela peut rajouter un tiers au prix du jeu parfois.

Je souhaite sleever, comment procéder ?

La réponse est en plusieurs points :

Quelle taille ?

Tout d'abord, quelle taille de carte ? Il existe de nombreux formats de cartes, parfois exotiques, et il vous faudra trouver la bonne dimension sous peine de voir des sleeves dans lesquelles flottent les cartes ou l'inverse, exerçant une contrainte sur les cartes car trop étroites. Pour savoir quelle taille convient, de nombreux sites proposent des tableaux de correspondance, en voici quelques uns : 

https://www.maydaygames.com/pages/sleeves-by-game

https://www.sleeveyourgames.com/

Quelle épaisseur ?

Une fois la taille définie, il vous faudra choisir l'épaisseur. Elle se calcule en microns. Pour votre choix, tout dépendra du type de jeu et de la fréquence de manipulation des cartes, de votre besoin personnel (au niveau toucher) sur leur manipulation, également. La qualité est souvent liée à l'épaisseur, mais pas que. Les termes peuvent varier selon les marques, il est compliqué de trouver un standard, mais on peut considérer les épaisseurs suivantes :

  • 40-80 microns : sleeve fine
  • 90-110 microns : sleeve premium
  • 120-160+ microns : sleeves épaisses

Les sleeves fines serviront plutôt pour des jeux peu manipulés ou des premières couches en cas de double sleeve. Les premiums seront utilisés pour une manipulation fréquente et des mélanges réguliers. Les épaisses seront réservés à un besoin de très forte manipulation ou de protection haut de gamme.

Quelle marque ? 

Pour ça, cela dépend de chacun, on peut avoir des affinités avec telle ou telle marque. Les plus courantes sont : Arcane Tinmen, Artipia, BCW, Docsmagic, Dragon Shield, Fantasy Flight, KMC, LaTCG, Legion, Mage company, Mayday, MTL, NSKN, Swan PanAsia, Tasty Minstrel, Thai Boardgame, Ultimate Guard, Ultra-Pro...

Certains formats de cartes sont universels, d'autres plus exotiques, en fonction du format de carte, vous n'aurez peut-être que peu de choix de marques.

Quels sont les autres critères à prendre en compte ?

Selon les jeux, on peut avoir besoin de lisibilité (privilégiez alors la finesse ou les anti-reflets), la beauté (sleeves avec reflets arc en ciel, mat, brillant ou dessins), d'un toucher particulier, d'une opacité sur l'une des faces...

Et si j'en veux vraiment beaucoup ? 

Il existe aussi des projets en financement participatif qui permettent d'acquérir un grand nombre de sleeves en une seule fois. N'hésitez pas à consulter régulièrement les projets en cours pour ne pas rater ces occasions ! Pour vous citer les plus connus :

  • Paladin card protectors (Kickstarter)
  • Perfect Boardgame Sleeves (Kickstarter)
  • Sleeve kings (Kickstarter)

Durant chaque campagne, il est possible de sélectionner les tailles et épaisseurs et de réduire drastiquement les coûts. Pensez bien à compter et mesurer les cartes non sleevées de vos boîtes que vous souhaitez sleever afin de commander le bon nombre !

Conclusion

Ma conclusion personnelle est que tous les jeux ne nécessitent pas des sleeves. Il faut privilégier ces protections surtout sur les jeux fragiles (dans certains jeux, les qualités de cartes sont très médiocres), rares, chers ou ceux à forte manipulation. Pour les autres, cela ne sera peut-être pas nécessaire, sauf si vous l'utilisez ou comptez l'utiliser beaucoup ou en public (ludothèques ou associations par exemple). 

Si vous optez pour ces protections, privilégiez une épaisseur premium au minimum afin d'obtenir une résistance et une qualité correcte sans trop de perte ni trop d'investissement.

Enfin, pour ceux qui seraient tentés par une plastification au lieu de sleeves, je vous le déconseille fortement. D'une part, cela vieillit très mal, d'autre part, la carte ne pourra plus jamais être déplastifiée, à la différence de la sleeve qui est amovible. De plus, il se produit régulièrement des plastifications qui tournent mal et cela peut complètement détruire un jeu. Les seules cartes que je conseille de plastifier sont celles "fabriquées maison".

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire ?