Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com Passion Ludique - The mind

THE MIND

The mind

  • 20 min

  • 2 - 4 joueurs

  • 8 ans et plus

  • 20 min

  • 2 - 4 joueurs

  • 8 ans et plus
The mind

Mmmmmh je sens que c'est à moi de jouer !

Thématique

Je vous présente aujourd'hui un hit, puisqu'il a remporté l'As d'or du meilleur jeu de l'année en 2019.

Croyez-vous en la télépathie, le transfert de pensées ? Pensez-vous qu'on puisse jouer sans se parler ? C'est la thématique et la mécanique principale de ce jeu.

Matériel

Le matériel se compose uniquement de cartes au format classique. Des cartes numérotées de 1 à 100, des cartes niveaux de 1 à 12 (13 si vous possédez le goodie correspondant), des cartes vies et enfin des cartes shurikens. 

But du jeu

Le but du jeu est de réussir à passer un maximum de niveaux (voire tous) en équipe sans perdre toutes les vies de l'équipe, en coopération totale avec les autres joueurs.

Fonctionnement

Comment fonctionne-t-il ? Tout d'abord, on distribue un nombre de cartes équivalent au niveau en cours. Par exemple :
Niveau 1 => 1 carte chacun,
Niveau 2 => 2 cartes chacun,
etc...

Chacun pose sa main au centre de la table, c'est la phase de synchronisation. Au cours du jeu, lorsqu'au moins un des joueurs pose une main sur la table, le jeu se met en pause et tout le monde doit se reconnecter.

Ensuite, chacun regarde ses cartes en main et retire sa main. Le jeu commence alors directement.

Le principe de ce jeu coopératif est de défausser toutes les cartes du groupe, en formant une suite croissante, le tout sans se parler. C'est là la grande originalité du jeu.

Qui doit jouer ? Ai-je la carte la plus faible du groupe ? Est-ce lui ? Est-ce elle ? Ces questions vous tirailleront toute la partie.

Comme je l'ai expliqué plus haut, il est permis à chaque joueur de poser sa main sur la table pour mettre le jeu en pause et reconnecter le groupe. Cela peut bien aider si on sent que nos équipiers jouent trop vite.

Les cartes doivent toutes être défaussées dans l'ordre croissant. Si un joueur pose une carte alors qu'au moins un autre joueur possédait une carte plus faible, on l'indique et le jeu s'arrête. On dévoile alors toutes les cartes plus faibles que celles posée et le groupe perd une vie.

Le jeu reprend alors jusqu'à la prochaine erreur ou jusqu'à ce que le niveau soit terminé.

On peut également, en cas de réel blocage ou hésitation, utiliser un joker pour débloquer une situation épineuse : le shuriken. Pour le jouer, durant une phase de synchronisation, on peut lever la main. Si tout le groupe lève la main, le shuriken peut être utilisé. Sinon, toute l'équipe retire sa main et le jeu continue. Si le shuriken est utilisé, chaque joueur défausse sa plus petite carte en main. Cela peut parfois permettre de terminer un niveau en toute sécurité.

A chaque niveau terminé, le groupe est susceptible de gagner une vie ou un shuriken supplémentaires.

Le jeu s'arrête dès la fin du niveau 12, le niveau ultime, ou 13 si vous possédez la carte goodie. C'est alors une victoire. Sinon, le jeu peut se terminer si les vies de l'équipe atteignent zéro.

Je vous conseille de jouer à ce jeu ou de l'expliquer à quelqu'un en insistant sur le côté télépathie, en créant une ambiance paranormale, car effectivement, si on ne crée aucune atmosphère de ce type pendant la partie, le jeu peut sembler inintéressant. Comme la plupart des vainqueurs des As d'or, ce jeu a énormément fait couler d'encre et en règle général, soit on adore, soit on déteste. Personnellement, je le trouve malin, original et suffisamment simple pour plaire au plus grand nombre et il n'a pas démérité pour ce prix.

Caractéristiques

Le jeu accueille de 2 à 4 médiums à partir de 8 ans annoncé (mais moins est envisageable à partir du moment ou l'enfant sait compter), les parties se déroulent en une petite demi-heure.

Il est possible de jouer à plus, mais sur un nombre de niveaux réduits et la difficulté devient croissante.

Comme je le disais plus haut, il existe une carte goodie permettant de jouer un 13ème niveau, pour les champions !

Si vous souhaitez le commander chez Oika Oika :

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire ?